1. Hilfe bei Verschlucken

Urgence: ingestion et inhalation d’objets étrangers

Les enfants de moins de trois ans explorent leur monde en mettant le plus d’objets possible dans la bouche. Ce sont surtout de jeunes enfants de six mois à quatre ans qui sont concernés par l’inhalation; les garçons deux fois plus fréquemment que les filles.

La plupart de ces petits objets avalés, comme des aliments (surtout des cacahuètes, raisons et morceaux de carotte), jouets et pièces de monnaie passeront sans problème le tube digestif. Une fois le passage de l'œsophage vers l'estomac réussi, les objets seront excrétés en après quelques heures avec les selles. Ce processus peut être soutenu par une nourriture riche en fibres et abondamment de boisson.

Des exceptions d’objets à éliminer par voie endoscopique normalement sont:

  • Des piles-boutons:  Ce n'est pas la substance alcaline qui sort qui est dangereuse, mais un flux de courant qui peut se déclencher dans le tube digestif. Des ions d’hydroxyde négatifs peuvent être libérés par l’hydrolyse du liquide. En tant que mesure de premiers secours, des médecins américains conseillent de donner du miel à avaler. Selon des études expérimentales, le miel permet de limiter les dommages de la muqueuse.
  • Deux aimants de jeu ou plus: ils doivent être récupérés avant qu’ils arrivent dans l’intestin, où il n'est plus possible de les atteindre. Les aimants risquent de coincer la muqueuse de l’intestin par adhésion et de l’endommager. Un seul aimant ne pose pas de problème.

Si les objets sont coincés dans l'œsophage, ce sont plutôt des objets étrangers d’une certaine taille, irréguliers, pointus ou avec un bord tranchant provoquant des blessures à l’ingestion ou qui risquent de s'accrocher. Ce sont souvent des piles-boutons, des aimants de jeu ou des aliments d’une certaine taille. Si le corps étranger reste coincé dans la partie supérieure de l'œsophage, en une distance proche de la trachée, l’épiglotte et/ou la trachée peut être rétrécie et provoquer des problèmes respiratoires ou l’asphyxie. Une pneumonie ou d’autres complications peut se développer sous 24 heures. Plus un objet étranger coincé passe du temps en un certain point, plus le risque est grand de dommages consécutifs comme une lésion de la muqueuse, un saignement ou infection.

Les symptômes suivants peuvent être un signe d’un objet ingéré ou inhalé: une toux soudaine avec une détresse respiratoire sans signe d’infection. Des bruits accompagnant la respiration comme un sifflement, un halètement ou chuintement, éventuellement les lèvres bleuâtres à cause du manque d’oxygène, la voix enrouée, étouffement, vomissements confus, douleurs à avaler, salivation, agitation, douleurs dans le cou et sous le sternum, maux de ventre.

L’inhalation et/ou l’ingestion d’objets étrangers de nourrissons et jeunes enfants présentant les symptômes décrits sont une urgence et exigent une aide médicale immédiate! Appelez le numéro d’urgence 144 en précisant qu’il s'agit un enfant (bébé).

Mesures immédiates:

  • Pousser la tête en avant et laisser tousser.
  • Tenir les nourrissons avec le ventre sur l’avant-bras, la tête orientée vers le bas. 
  • Frapper vigoureusement avec la main plate sur le dos, entre les omoplates ou secouer l’enfant. ATTENTION: Soutenir la tête des enfants de moins d’un an (risque d’un traumatisme de bébés secoués).
  • À partir de la deuxième année, tenir l’enfant par l'arrière et appuyer avec les poings sur le bas-ventre pour soutenir le crachement du corps étranger (geste secret).
  • S’il n'est pas possible d’éliminer l’obstruction respiratoire, on doit retourner l'enfant, le poser sur la cuisse et commencer la compression de la poitrine (massage du cœur) avec 2-3 doigts. Ouvrez en même temps la bouche, et tâtez prudemment avec l’index afin de trouver des objets étrangers. 
  • Si la toux persiste (même si un objet est craché), il faudra absolument consulter un médecin! En cas d’urgence, un enfant doit être examiné, et l’objet doit être retiré. Cela est effectué à l’hôpital à l’aide d’une pince ou si l’objet est placé plus bas, avec un cathéter ou un endoscope flexible sous anesthésie générale.
  • N'essayez en aucun cas d’enlever un objet étranger encore visible dans la bouche avec le doigt. Vous ne feriez que repousser l’objet en arrière.

Mesures premiers secours pour votre bébé

Häufige Frage zum Thema

Le hoquet est un réflexe normal lors duquel le diaphragme se contracte brusquement parce que le nerf phrénique du diaphragme est irrité. Cela se produit surtout lorsque l'estomac est étiré, ce qui est en fait comme une crampe diaphragmatique. Plus un enfant est petit, plus souvent il lui arrive...

vollständige Antwort lesen

Newsticker

Avaler des cacahuètes est un problème particulier: les petits enfants mettent plus dans la bouche - et parfois ils s’étouffent. La rapidité du rétablissement des voies respiratoires d’un enfant se rétablissent après un retrait endoscopique d’un objet étranger et la fréquence dépend moins de la rapidité du retrait de l’objet que du genre de l’objet étranger avalé. Surtout les cacahuètes glissent facilement dans les poumons de l’enfant et causent encore des dommages après leur retrait, car l’huile irrite la muqueuse, et en conséquence un séjour prolongé à l’hôpital sera nécessaire. De ce fait, il convient de surveiller la respiration du/de la patient(e) après le retrait de l’objet. swissmom Newsticker, 11.12.13)

Premiers secours pour enfants

Premiers secours pour enfants

Pour que vous puissiez agir rapidement et correctement en cas d’urgence- le livre d’informations de l’Association suisse des Samaritains (en allemand).

Téléchargement »

Last update : 06-11-19, BH

loading