laufende Nase beim Baby

Refroidissement, rhume, toux et plus...

Les bébés souffrent particulièrement d’un refroidissement, car si le nez est bouché, ils ne peuvent plus boire correctement, ils ne sont plus rassasiés et pleurent encore plus. Une conséquence désagréable et dangereuse du nez bouché est par ailleurs l’otite

Il est donc important d’empêcher si possible une infection virale: Les vêtements doivent toujours être adaptés de manière optimale à la température ambiante pour que le bébé ne puisse pas avoir trop froid ou transpirer. Un bon climat ambiant, éventuellement avec un diffuseur d’humidité sur le chauffage dans la chambre d'enfant prévient que les muqueuses se dessèchent et deviennent plus sensibles à une infection.

Même avec un rhume, les enfants devraient passer au moins une demi-heure à l'extérieur tous les jours, évidemment bien habillés. Des promenades à l'air frais, également durant la saison froide renforcent l’organisme.

N’oubliez pas que les virus sont transmis non seulement en éternuant, mais aussi par les mains. Si vous avez le rhume, vous devez donc se laver les mains plus souvent. Les frères et sœurs plus âgés ne doivent pas tousser à côté du bébé. Il va de soi que les mouchoirs en papier ne sont utilisés qu’une seule fois. Il faut les jeter avec les déchets ménagers, non pas dans une corbeille à papier ouverte.

Les pédiatres conseillent par principe de traiter les refroidissements avec des moyens doux ayant peu d'effets indésirables.

Tout sur le rhume du bébé et les méthodes pour libérer son petit nez bouché.

Tout sur la toux du bébé.. et les méthodes douces pour traiter la toux.

Vous pouvez apporter une chaleur guérissante supplémentaire à votre enfant au moyen de quelques remèdes maison. Si, en revanche, les symptômes du refroidissement sont accompagnés d’une légère fièvre, il n'est plus autorisé d’apporter de la chaleur. Vous devez consulter votre pédiatre au plus tard en cas d’une forte fièvre. Nous avons compilé pour vous des informations détaillées sur la fièvre et le traitement d’une fièvre légère chez les bébés.

Aliment de complément: Ces bouillies sont à éviter en cas de toux et de rhume

Une vaccination contre la grippe est conseillée pour les enfants à partir de l’âge de six mois, quand leur système immunitaire est limité par des maladies de base. Ce sont entre autres des maladies cardiaques et de la circulation sanguine, des maladies pulmonaires comme l'asthme, des maladies métaboliques comme le diabète sucré, des maladies du foie et des reins ainsi que des infections VIH ou la leucémie.

Attention, danger:bronchiolite et Croup


Questions fréquentes

Puis-je quand-même sortir à l’air frais avec mon bébé malade?

Comment savoir si mon bébé est habillé assez chaudement?


Newsticker

Protéger les enfants des virus RS: Le virus respiratoire syncytial (virus RS) fait partie des pathogènes très dangereux des infections respiratoires chez les nourrissons, en particulier entre quatre et cinq mois, avec un risque élevé de complications comme une pneumonie. Les parents devraient tenir leur bébé éloigné de regroupements de personnes, de personnes avec un refroidissement, de la fièvre, etc. et se laver fréquemment les mains. Le pédiatre devra être consulté en cas de différents symptômes (l'enfant commence à respirer plus rapidement, il halète ou produit des sons bizarres en respirant, les narines se gonflent). Les prématurés ou bébés sous assistance respiratoire ainsi que des bébés avec une déficience cardiaque ou un dysfonctionnement des poumons sont particulièrement exposés. Ces enfants doivent pouvoir obtenir une immunisation passive. (swissmom Newsticker, 06/11/2014).

Combien d’infections sont encore normales? Le système immunitaire doit se développer et venir à bout de différents germes. Les enfants de moins de deux ans peuvent en conséquence subir jusqu’à dix infections des voies respiratoires par an. Les enfants en auront éventuellement plus, et encore une à quatre infections intestinales par an. Les enfants de plus de deux enfants souffrent en moyenne de quatre à huit infections des voies respiratoires et de deux infections intestinales par an. Des signes précurseurs d’un système immunitaire défaillant sont quatre nouvelles otites ou plus, des mycoses buccales et dermatomycoses persistantes, deux sinusites graves ou plus et deux pneumonies ou plus dans l'espace d’une année. Un autre indice d’un système immunitaire défaillant peut être un manque de l’augmentation du poids du bébé. (swissmom Newsticker, 08/01/2015)

Refroidissement et froid: les refroidissements battent leur plein en hiver, mais est-ce que c'est vraiment bêtement dû au froid? Absolument, selon des scientifiques de l’université de Yale. En effet, les réactions immunitaires aux germes du rhume, en général des rhinovirus qui s’installent dans la muqueuse du nez et de la gorge, sont affaiblies par temps froid. Les virus sont plus à l’aise et peuvent se multiplier mieux. Par contre, par temps chaud, ils nous affectent moins, car le système immunitaire les tient en échec. Les scientifiques ont examiné des cellules de muqueuses infectées par des virus à 33 degrés, ce qui correspond à un nez froid, et à 37 degrés (température normale du corps). «S’habiller chaudement» est donc un bon conseil! (swissmom Newsticker, 16/10/2015)

Refroidissement