Mittelohrentzündung

Otite

Les otites sont très désagréables pour votre enfant. Si votre bébé pleure et ne se laisse pas consoler, s’il s'endort épuisé pour se réveiller en pleurs ou si son sommeil est perturbé, vous devriez prendre en compte la possibilité d’une otite. De même si l’enfant ne veut pas se coucher, s’il touche ou frotte l’oreille, cela peut être dû à une otite.

Une otite est souvent accompagnée d’une température élevée ou d’une fièvre, éventuellement de diarrhée et de pleurs. Les douleurs peuvent s’étendre de l’oreille à la partie arrière du cou et de la mâchoire. Il y a parfois une sécrétion de l’oreille.

Une otite moyenne se produit souvent dans la première année de vie en association avec un refroidissement, mais ces symptômes accessoires ne sont pas toujours présents. Des bactéries ou virus se déplacent du pharynx dans l’oreille moyenne en passant par la trompe d'Eustache et causent une inflammation et un gonflement dans la cavité du tympan. Le pus et la sécrétion ne peuvent pas s’écouler, avec pour conséquence de fortes douleurs dues à la pression. Le tympan risque même d’éclater sous l'effet de la pression si l’inflammation n'est pas traitée. Vue que la trompe d’Eustache (le tube) est encore très courte et étroite chez les nourrissons, elle est très sensible à des infections.

Chez les enfants plus âgés, l’otite est souvent le résultat d’amygdales agrandies (polypes). Ces excroissances resserrent ou referment l’ouverture de la trompe d’Eustache, surtout en cas d’une inflammation et empêchent ainsi l’aération de l’oreille moyenne. 90% de tous les enfants de six ans ont déjà eu une otite, une fois ou à plusieurs reprises.

Les infections de l’oreille peuvent provoquer une déficience auditive, car il est possible que des trous ou cicatrices persistent dans le tympan. Il est de ce fait essentiel d’identifier les infections le plus vite possible et de les traiter aussitôt. Si une otite traîne en longueur, elle risque de se développer en une mastoïdite. Il s'agit d’une infection de l’os mastoïde, derrière l’oreille. Elle s'annonce par un gonflement de couleur rouge derrière le pavillon de l’oreille, et l’oreille a l'air d’être décollé. Outre une sensibilité au toucher, une fièvre peut se développer. La conséquence la plus sévère serait une méningite. Consultez donc votre médecin sans délai, pour qu’il ou elle puisse faire un diagnostic correct et initier les démarches requises pour le traitement. Normalement, le traitement consiste en l'administration de gouttes nasales décongestionnantes et d’antibiotiques. Ces derniers peuvent être donnés sous forme de suppositoires diminuant les douleurs, combattant l’infection et réduisant la fièvre.

Appliquez les gouttes d’oreille uniquement si le médecin les a prescrites. Ne nettoyez jamais les oreilles enflammées avec des cotons-tiges! Cela ne fera que repousser le cérumen, et il se créerait un bouchon dans l’oreille. Aujourd’hui on déconseille plutôt l’application de chaleur dans l’oreille, car cela intensifierait encore les douleurs d’une otite purulente. Vous pouvez soulager les douleurs de votre enfant en soulevant un peu la tête, avec l’oreille malade orientée vers le bas pour que le pus et la sécrétion puissent s’évacuer plus facilement. Donnez-le beaucoup à boire, pour dissoudre le mucus visqueux. Le vieux remède maison des compresses aux oignons peut aider à court terme, jusqu’à la consultation du médecin et en supplément à l'ordonnance.

La principale précaution: ne laissez jamais sortir votre enfant sans bonnet ou bandeau quand il fait froid.

Otite