Hände bewegen den Fuss eines Säuglings

Malformations des pieds

Les multiples ou l’enfant d’une mère avec une malformation de l’utérus sont souvent très à l’étroit dans le corps de leur maman. Les bras sont parfois tordus ou les jambes repliées sur le corps. Ou peut-être le nez est simplement un peu de travers. Les membres peuvent paraître très bizarres et déformées directement après l'accouchement. Il est tout aussi étonnant de voir à quelle vitesse les articulations se redressent, sans intervention ou après avoir été positionnées correctement. Une physiothérapie ou un traitement orthopédique ne sera que rarement nécessaire, et alors seulement quand les articulations sont très rigides.

La forme plate du pied des nourrissons n'a rien à voir avec un pied plat. Il est vrai que la voûte plantaire est peu prononcée chez le bébé, car elle ne se développe qu’en marchant. Mais le pied du bébé a surtout l’air plat, parce que les os sont couverts par un gros coussinet de grasse. Il protège les pieds du bébé du refroidissement et d’une surcharge. Un véritable pied plat - pied valgus - est extrêmement rare.

Liens recommandés

Le site Internet pour parents d'enfants avec un pied plat:

www.klumpfuss.ch (seulement en allemand)

www.formob.ch/fr/


  • Une position forcée dans l’utérus entraîne le plus souvent une position de pied bot. Les petites jambes sont typiquement arrondies vers l’intérieur, et les plantes des pieds se sont opposées. Une correction complète de la position du pied bot est normalement possible pour un nouveau-né, parce que le tissu est encore très souple. Le pied est remis dans sa position naturelle moyennant une pression douce et fixé à plusieurs reprises moyennant un plâtre allant jusqu’à la cuisse. Ce traitement en douceur ne sera plus possible si on attend trop longtemps. Plus tard, une rectification devra se faire par intervention chirurgicale.
  • Un véritable pied bot est en revanche une déformation innée du pied qui peut se produire également en association avec une maladie de base complexe (par ex. des anomalies chromosomiques). Le pied bot vient à la deuxième place des malformations congénitales et touche les garçons deux fois plus que les filles. On soupçonne que l’origine de cette maladie est liée à une croissance démesurée du tissu conjonctif avec pour conséquence le durcissement du muscle et une déficience du squelette. Le pied bot réunit en fait plusieurs déformations du pied: Le pied pointu (pes equinus), la position en O des chevilles (pes varus), le pied en faucille (pes adductus) et le pied creux (pes cavus). L'ensemble donne pour le pied bot la désignation médicale pes equino-varus-adductus et excavatus. Si l’on commence rapidement, env. deux semaines après la naissance, un traitement conservateur, par ex. en appliquant la méthode Ponseti portera certainement ses fruits. L'attelle de pied bot doit cependant être mise toutes les nuits pendant quatre à cinq ans. Le pied bot a malheureusement la tendance de revenir, ce qui exigera un nouveau traitement.
  • Un pied en crochet (pes calcaneus) est une déformation normalement unilatérale et sans complications, causée par une position restreinte dans l’utérus. L’avant-pied est replié vers le haut et touche la face avant de la jambe. Le talon est plus bas et se laisse bien palper. Le pied en crochet disparaît pratiquement toujours sans intervention. Selon la plupart des spécialistes, une thérapie coûteuse n'est pas nécessaire. Il suffit, le plus souvent, si les parents bougent le pied régulièrement et le placent dans la bonne position.
  • Un pied en faucille (pes adductus) ne se manifeste souvent pas encore à la naissance, il se développe seulement dans les mois qui suivent. L'avant-pied et les orteils des deux pieds sont alors orientés vers l’intérieur, et le pied se développe en une « forme de banane ». Le pied en faucille est facilité par la position couchée sur le ventre. En général, le pied à faucille se remet sans intervention dès que la musculature du pied devient plus forte. Si votre bébé montre ne tendance à former un pied en faucille, vous pouvez masser le pied doucement sur le bord extérieur, ce déclenche un mouvement actif du pied pour se redresser. Avec des supports et bagues en mousse autour des jambes, on peut empêcher que les pieds s'appuient sur le bord extérieur quand l’enfant est couché sur le ventre. Très rarement, il faudra avoir recours à une attelle ou un plâtre.

La déficience acquise la plus fréquente du pied est le pied étalé. Il devient de plus en plus fréquent avec l’âge. Le pied étalé est la conséquence d’une restriction ou compression permanente des pieds dans des chaussures trop petites ou trop larges. Une forme particulière de cette déficience du pied sont le hallux ou les orteils en griffe. Cette tendance peut aussi être héréditaire: le pied étalé et le hallux sont plus fréquents dans certaines familles que dans d'autres.

Last update : 07-11-19,