Rotes Füdli

L’infection des couches

L’infection des couches (éruption des couches) est malheureusement très fréquente chez les nourrissons. Pratiquement tous les bébés en souffrent dans un degré plus ou moins fort quand ils portent des couches. Ce n’a pas nécessairement à voir avec une mauvaise hygiène. L’enveloppe en plastique des couches - peu importe dans quelle matière elles sont - il y a peu d'air qui arrive au fessier, et un climat humide et chaud se développe. C'est un milieu idéal pour les bactéries et champignons!

D'autres circonstances: Un léger refroidissement avec un peu de fièvre résulte ainsi en une concentration de l’urine et donc à l’irritation de la peau. La dentition, la diarrhée, le traitement aux antibiotiques ou une hypersensibilité (allergie) contre les produits d’entretien sont également d’éventuels déclencheurs d’un fessier enflammé. Une dermatite des couches est très fréquente après un changement de nourriture, par ex. quand vous donnez le premier aliment de complément comme repas. En outre, un apport élevé en vitamine C provenant de fruits tropicaux ou de jus de fruits et d'épices pimentées chez les enfants peut favoriser les plaies dans la zone du fessier.

Les nouveau-nés allaités sont moins susceptibles d'avoir des problèmes que les bébés nourris avec au biberon. Leurs selles contiennent moins de bactéries pouvant causer une inflammation de la couche. Mais dès qu’on donne une alimentation complémentaire, la probabilité que d’un eczéma des couches augmente chez tous les nourrissons. Les fèces et l'urine contiennent alors beaucoup plus de bactéries, ce qui irrite la peau. La plupart des nourrissons sont particulièrement sensibles à l’âge de 7 à 9 mois. La peau du bébé devient plus résistante au fur et à mesure que l'enfant grandit. L’éruption cutanée s'améliore progressivement pour finalement disparaître complètement.

Certains bébés supportent le fessier enflammé sans modifier leur comportement. La plupart réagit par une irritabilité, des cris fréquents et un manque d'appétit. Rien d’étonnant!

L’inflammation des couches se présente comme une irritation de la peau avec des rougeurs et des points qui suintent, commençant le plus souvent dans la partie de l’anus. Des nodules peuvent être visibles, des points durcis de couleur rouge, dépassant légèrement le niveau de la peau, ou de petits boutons et pellicules. En commençant par la zone des couches, l’irritation peut se propager dans des cas graves sur les cuisses et les plis de la peau des jambes. La peau a l’air gonflée, fissurée, écaillée ou ridée, et la partie touchée présente souvent des points ouverts et suintants. On perçoit parfois une odeur d'ammoniac, le résultat de la décomposition de l’urine par les bactéries de la peau en ammoniac. L'ammoniac brûle sur la peau, et l’éruption cutanée peut donc être très désagréable pour votre bébé. Chez les garçons, l'eczéma peut se propager jusqu’au pénis. Ils ressentent alors des douleurs en urinant. En cas d’une évolution très difficile de l’inflammation des couches, il est même possible que la peau se détache et laisse des cicatrices.

Votre bébé a probablement une maladie fongique si l'eczéma des couches se présente avec des rougeurs, des boutons ou pustules et croûtes autour de l’anus qui se propagent ensuite sur la totalité du fessier (candidose, provoquée par une levure de l'espèce Candida albicans). On voit souvent des cloques ouvertes avec un bord blanc frisé. Cette candidose se propage typiquement d'abord dans les plis de la peau qui ne sont pas touchés en cas d’une inflammation de couches normale. Si, en même temps, vos mamelons sont endoloris et brûlent, cela peut indiquer une infection fongique. Demandez conseil à votre médecin et demandez une ordonnance pour une crème ou pommade.

Dans ces cas plus rares, le nourrisson peut développer un impétigo (impetigo contagiosa) une infection bactérienne contagieuse de la peau (principalement causée par des streptocoques du groupe A). On trouvera alors sur le visage, et parfois dans la partie des couches également, des nodules rouges et des pustules purulentes de couleur jaune miel. Des boutons d’une certaine taille se forment, entourés par un bord rouge. Les boutons peuvent être couverts de croûtes jaunâtres. Le traitement consiste à appliquer une pommade antibiotique.

Votre pédiatre peut faire un prélèvement pour déterminer s’il s'agit d’une infection bactérienne ou fongique et entamer le traitement correspondant.

Si l’éruption cutanée est grasse et plutôt brun-jaune au lieu de rouge, il s'agit probablement de croûte de lait (dermatite séborrhéique).

Votre pédiatre pourra vérifier si votre enfant a une allergie ou une maladie immunitaire s’il développe fréquemment une dermatite des couches. Le système immunitaire de l'intestin peut être affaibli par une diarrhée ou un traitement par antibiotiques.

Pour prévenir le « fessier rouge »

Conseils pour traiter l'eczéma des couches


Questions fréquentes à ce sujet

Que signifient les taches rouges dans la couche?

Combien de temps cela prend-il pour que mon alimentation se manifeste dans mon lait?

Quels produits de lessive conviennent pour les vêtements de bébé?


Last update : 06-11-19, BH

loading