Babykopf mit zwei Zähnen

Les poussées de croissance

Une poussée de croissance ne signifie pas que votre bébé croît d’un coup plus rapidement - bien que taille, poids et pourtour de tête augmentent effectivement. Il s'agit plutôt d’un saut de croissance dans le cerveau. L'enfant acquiert de nouvelles capacités au niveau de la perception, il apprend à mieux connaître et maîtriser son corps (développement moteur), et il affine et améliore ses organes sensoriels.

Son petit corps est passablement sollicité par tout cela. Beaucoup d’enfants sont dépassés et pleurent souvent, ils se démènent quand on change les couches, ils dorment mal et moins longtemps (ou alors ils dorment tout le temps), ils ont besoin de plus de câlins et veulent que l’on les porte toute la journée. Votre bébé pleure quand vous le couchez. Son humeur peut changer brusquement de gémissante à gaie et l’inverse. Il suce plus souvent son pouce ou a besoin d’une lolette. Beaucoup de bébé ont peur des étrangers et de bruits et visages pourtant connus. Il a pour ainsi dire peur de ses propres capacités et perceptions et se cramponne à sa personne de référence la plus familière.

Tout cela peut aussi avoir d’autres origines, ou cela peut être la conséquence d’une nouvelle dent. Si vous avez une incertitude, vous ferez bien de vous adresser à votre pédiatre.

Répondez dans la mesure du possible avec une présence affective à cette confusion, même si cela risque d’être très fatiguant. Vous donnez ainsi un sentiment de sécurité à votre bébé. Il peut affronter tout ce qui est nouveau et exploiter ses nouvelles capacités pour lui-même, sans craintes.

Cela ne suffit toutefois pas: il a aussi besoin de manger plus. Les poussées de croissances sont de ce fait souvent associées à des poussées d’alimentation, ce qui n'est pas entièrement faux. Les enfants allaités demandent beaucoup plus fréquemment le sein durant une poussée de croissance, parfois jusqu’à 18 fois en 24 heures, ils sont agités et difficiles à rassasier. Donnez le sein souvent, prolongez un peu la durée d’allaitement, votre bébé profite ainsi d’un peu de sécurité rassurante supplémentaire avec ce contact corporel. Et cela stimule surtout la production de lait. Cela peut prendre quelques jours et n’est pas une raison d'arrêter d'allaiter ou de proposer un biberon supplémentaire.

Durant les 14 premiers mois, on compte huit poussées de croissances, chacune d’une semaine environ, rarement plus. Avant et après, il y a des phases décontractées où le bébé pourra utiliser et affiner les nouvelles capacités apprises. Vous pouvez le soutenir durant cette phase par des jouets ou du matériel quotidien simple encourageant les nouvelles capacités.

Chez les enfants nés à terme, cette chronologie est relativement uniforme et certainement liée à la croissance des nerfs dans le cerveau. Chez les enfants prématurés ou après terme, ces phases viendront plus tard ou plus vite, selon la situation. Si par exemple, l’enfant est né quatre semaines avant terme, sa première poussée de croissance aura lieu, non pas dans la cinquième mais seulement dans la neuvième semaine de vie. Pour un enfant né une semaine après la date calculée, la première poussée peut avoir lieu à quatre semaines déjà.

Vous trouverez ici de plus amples informations à propos des huit poussées de croissance:

Les poussées de croissance