Motorische Entwicklung - Sitzen

S'assoir

La condition pour la position assise est que le la colonne vertébrale du bébé - arrondie par sa position dans l’utérus - puisse s’étirer et que la musculature de ventre et du dos soit suffisamment développée. C'est indispensable pour l’équilibre de l'enfant et pour tenir la tête lourde. L’entraînement commence après le premier mois déjà, quand votre bébé essaie de tenir la tête lorsqu’il est couché sur le ventre. S’il y arrive pendant une minute, il aura atteint la première phase de l’étirement de la colonne vertébrale. Durant la phase 2, la colonne thoracique s’étire et pendant la phase 3 c'est au tour de la colonne lombaire. Ensuite, l'enfant pourra marcher tout seul et explorer son monde d’une toute autre perspective. En addition à l’étirement de la colonne vertébrale, c'est la musculature du bébé qui doit se développer.

Les bébés arrivent à rester assis seuls à l’âge de sept à neuf mois - les différences individuelles sont importantes. C'est à dire qu’ils peuvent s'assoir seul et maintenir cette position pendant un moment.

On peut laisser un bébé « s'assoir » déjà avant, à l’aide d’un appui, mais ce n'est pas raisonnable et peut même endommager le dos. Un bébé qui s’assoit trop souvent et trop tôt peut souffrir de la posture plus tard. En principe, les bébés ne doivent s’assoir que s’ils peuvent le faire sans appui. Pour cette même raison, il n'est pas conseillé de le laisser couché trop de temps dans une bascule pour bébé ou de l'assoir trop vite dans une chaise haute (même en le soutenant avec des coussins). Les experts donnent comme règle générale une durée de dix minutes, au-delà c'est trop fatiguant pour les jeunes bébés. Si, exceptionnellement, vous ne pouvez pas prendre votre enfant sur vos genoux pour manger, alors vous pouvez le mettre brièvement dans la bascule en position dressée ou dans le support spécial pour nouveau-nés de la chaise haute. Les youpalas sont déconseillés par les pédiatres, tout comme les trotteurs à cause du risque d'accidents.

Pour stimuler son développement, votre enfant devrait bouger le plus possible librement. Un tapis d’éveil où le bébé s'amuse avec ses jouets préférés serait idéal.

La position sur le ventre est plus contraignante et exige plus d’efforts, mais elle renforce plus intensivement la musculature du dos. Votre enfant apprend à se retourner ou à rouler de ses propres forces. D'abord, il glisse, puis il bascule et le met à quatre pattes (genoux-mains). Beaucoup d'enfants commencent par ramper, puis en rampant, ils apprennent à s'assoir. S’il pousse les fesses en arrière en rampant, il apprend à s’assoir. Il pose les fesses à côté du pied gauche ou droit. De cette position assise latéralement, il apprend à s'assoir avec les jambes allongées et la colonne vertébrale bien droite. Selon la force de la musculature du dos, cela offre une tenue relativement stable. Les enfants se renversent quand-même au début, et c'est important car cela permet à la colonne vertébrale et aux muscles de dos et de ventre de se détendre brièvement. Le bébé doit pouvoir s’exercer, et il sera fier de sa performance à chaque fois. Il renforce ainsi la confiance en soi.

Parfois, les bébés se tournent du dos sur le côté et s'appuient sur le bras qui est par terre - en ce faisant, ils ressemblent un peu à un nain de jardin couché sur le côté. Non seulement que cette position renforce l’équilibre, c'est aussi une bonne position de départ pour s'assoir à partir de la position couchée sur le ventre.

La position assise varie d’un enfant à l'autre. Les deux jambes peuvent être allongée, une jambe peut être repliée et l’autre allongée ou les jambes sont croisées. Il y a des positions assises moins favorables:

  • Les jambes croisées à l'envers, où les cuisses sont comprimées et les jambes repliées vers l'extérieur. Cette posture est problématique selon les pédiatres et orthopédistes, car elle empêche les articulations de la hanche à se développer normalement.
  • La position assise avec les jambes allongées peut indiquer des blocages précoces dans l'articulation de la tête ou le bassin. Rester assis sur la même fesse avec la tête penchée vers le côté opposé) la colonne vertébrale forme un C) peut indiquer une limitation du mouvement unilatérale. Dans les deux cas, il faudra faire appel à un pédiatre.

Les bébés adorent quand on les tire doucement vers soi quand ils sont couchés sur le dos. Vos mains servent d’aide seulement, c'est le bébé qui doit fournir la force pour se relever. Veillez à ce que le bébé se relève lentement, vertèbre après vertèbre, et qu’il se couche tout aussi lentement selon la même séquence.


Questions fréquentes à ce sujet

À partir de quand un bébé peut-il rester assis dans sa poussette?

Est-ce vrai qu’il ne faut pas chatouiller les bébés et les petits enfants?

Mon fils aime beaucoup son siège Maxi-Cosi. Est-ce vraiment bon pour son dos?


Autres stades importants:

Ramper à quatre pattes

Marcher

Se retourner


 

Last update : 18-03-19, BH

loading