Probleme beim Stillen - was tun?

Problèmes d’allaitement 

Beaucoup de gens pensent qu’allaiter, c'est la chose la plus naturelle du monde et qu’il doit donc s’agir d’une fonction instinctive, innée, exécutable sur demande, du corps féminin. Mais l’allaitement ne va pas de soi, c'est une faculté qu’il faut acquérir et apprendre. Beaucoup de femmes jettent l’éponge trop vite quand bébé pleure et donne l’impression qu’il n'est pas rassasié avec le sein. Cela prendra sûrement quelques semaines jusqu’à ce qu’une certaine routine se soit installée, aussi bien du point de vue des heures de tétée que de la bonne position et de la bonne technique et que vous et votre enfant soyez à l’aise. Mais faites-vous confiance, en tant que mère, sachez que vous savez instinctivement ce qui convient pour votre bébé. Même si ça prend un certain temps... après tout, vous devez d’abord vous habituer l'un à l’autre.

N’allez pas tout de suite chercher le biberon en présence de problèmes comme de fortes douleurs au début de l’allaitement, refus du sein, mamelons irrités, inflammation des seins ou engorgement. Et si vous êtes tout le temps fatiguée et pense que c'est dû aux efforts de l’allaitement: n’oubliez pas que le biberon aussi, il faut le donner pendant la nuit. Préparer le biberon à la cuisine au beau milieu de la nuit est beaucoup plus pénible que de mettre bébé au sein en dormant à moitié.

Demandez conseil... mais seulement à des spécialistes! Demandez de l’aide à des mères expérimentées, mais encore jeunes, dans votre environnement, qui se trouvaient il y a peu dans la même situation, pas votre maman, votre belle-mère ou grand-mère dont l’expérience et les souvenirs remontent à des dizaines d’années. La consultation parents-enfants ou la conseillère en allaitement sont aussi toujours à votre disposition. De nos jours, la plupart des cliniques d’obstétrique ont des sages-femmes et des personnes spécialisées dans l’allaitement juste après l'accouchement et qui peuvent vous fournir une aide précieuse pendant les premiers jours importants du post-partum. Par la suite, vous pouvez parler de vos éventuels problèmes lors des visites à domicile de votre sage-femme. L'assurance maladie prend en charge les soins de la sage-femme après un accouchement ambulatoire ou à domicile. En outre, toute jeune mère a droit à trois entretiens de conseil pour l’allaitement de la part d’une spécialiste.

Beaucoup de jeunes mamans apprécient en outre beaucoup de se retrouver entre mères qui allaitent, par exemple dans des groupes d’allaitement. Bien sûr, on n’y fait pas que parler allaitement. D'ailleurs, la participation à de tels groupes dès les dernières phases de la grossesse est une excellente préparation à l’allaitement!

Vous trouverez aussi un formidable répertoire d’adresses pour des conseils et des groupes d’allaitement dans le BabyGuide (www.babyguide.ch), le guide régional pour les futurs/récents parents, disponible gratuitement sur ordonnance dans les pharmacies. Vous aurez éventuellement droit à une indemnité d’allaitement au bout de 10 semaines d'allaitement. Renseignez-vous auprès de votre caisse d’assurance maladie.

Questions fréquentes à ce sujet

Ai-je trop peu de lait?

Mon bébé s’endort tout le temps quand j'allaite. Que faire?


Vidéo

Donner le sein correctement - votre bébé sait comment faire!

Une vidéo d’information et de formation (en allemand) d’ARDO, en coopération avec Deutscher Hebammenverband e.V (l’association des sages-femmes allemandes).

Newsticker

Problèmes d’allaitement? Quand il tète, votre bébé est souvent agité, il claque beaucoup la langue ou lâche tout le temps le sein? Ça peut être dû à un frein de la langue trop court. Avoir mal aux mamelons pendant l’allaitement peut aussi en être un signe. Environ un bébé sur vingt vient au monde avec cette petite malformation sans danger, qui a toutefois un effet considérable: Le bébé n’arrive pas à créer le vide d’air indispensable pour boire. Quand il tire la langue, vous observez que sa langue se creuse en forme de cœur. Dans ce cas, présentez l’enfant à votre pédiatre et discutez d’une correction. En effet, un frein de langue très court peut entraver le développement du langage, surtout pour les sons formés avec la langue, tels que D, T, L, N et S. (swissmom Newsticker, 13.9.15)

Last update : 09-01-17, BH

loading