Baby trinkt aufrecht sitzend an der Brust

Mythes et idées reçues sur l’allaitement

Les gens en racontent des choses sur l’allaitement! Peu après l’accouchement, vous commencez à prendre vos marques et voilà que tout le monde commence à y aller de ses «bons» conseils... sans que vous n’ayez rien demandé, bien sûr. Voici quelques mythes et idées reçues sur l’allaitement que vous pouvez ignorer sans autre:

L’allaitement fonctionne tout seul

Le lait maternel est l’alimentation la plus naturelle pour un bébé. Mais ça ne veut pas dire pour autant que tout fa fonctionner parfaitement d'entrée de jeu. Allaiter, ça s’apprend et ça s’entraîne. Ne laissez donc pas tomber trop vite si vous avez des problèmes au début. 

Les mères qui allaitent doivent boire en permanence pour produire assez de lait.

Ce sont le nombre et la durée des tétées qui influencent la quantité de lait, pas ce que la mère boit. Si vous buvez plus que votre soif, vous risquez même d’inhiber la production de lait, car cela désactive l’hormone antidiurétique (ADH) pour permettre au corps d’évacuer le trop-plein d’eau. Suivez simplement votre sensation de soif. Si vous n’êtes pas sûr de boire assez, regardez la couleur de votre urine: tant qu’elle n'est pas jaune foncé, vous recevez assez de liquide. 

Allaiter, cela fait tomber les seins 

C'est un fait: la poitrine de la femme évolue au fil des ans. À la puberté, elle prend la forme prédéterminée par les gènes, pendant la grossesse, elle se prépare à l’allaitement et, à mesure qu’on vieillit, elle perd de sa fermeté. Le fait qu’on allaite ou non n’y change strictement rien. Ce serait vraiment bête de se priver des nombreux avantages de l’allaitement par peur d'avoir les seins tombants. 

Les petits seins donnent moins de lait que les gros

Ce sont les glandes mammaires qui sont déterminantes pour l’allaitement. Les gros seins ont plus de tissu adipeux (graisse), mais pas forcément plus de glandes mammaires. Autrement dit, la taille de la poitrine n’a aucune influence sur la quantité de lait produite.  

Allaiter fait perdre tout de suite les kilos gagnés pendant la grossesse

C’est vrai, certaines femmes retrouvent rapidement leur poids d’origine pendant l’allaitement. Mais d’autres, ne perdent pas beaucoup de poids ou en gagnent même un petit peu. La vitesse à laquelle vous perdrez du poids dépend de votre métabolisme. Ne vous mettez jamais la pression parce que vos kilos de femme enceinte mettent un peu plus de temps à disparaître. Manger sain et équilibré est plus important que d’avoir un poids «idéal». En outre, si vous vous mettiez à faire un régime radical, cela libèrerait les toxines stockées dans vos tissus graisseux et elles passeraient dans votre lait.   

Il faut attendre le sevrage pour commencer les exercices postnataux et reprendre le sport

Bien entendu que c’est faux. Une semaine déjà après l'accouchement, vous pouvez commencer à faire des exercices de contraction douce, puis augmenter progressivement l’intensité jusqu’à ce que vous alliez à un cours de gym postnatale 6 à 8 semaines après l’accouchement. Après ça, rien ne s’oppose à ce que vous repreniez un programme de sport doux. L'exercice physique aide à réduire les kilos en trop, active la circulation, renforce le système immunitaire et améliore l’humeur. L’idée que le sport fasse «tourner» le lait est bien entendu du grand n’importe quoi. Des études ont simplement montré que le goût du lait peut changer un tout petit peu en cas d’entraînement très intensif. 

L’allaitement est un bon moyen de contraception

Même si l’allaitement confère une certaine protection contre le fait de trop rapidement retomber enceinte, ce jamais aussi fiable que les méthodes de contraception modernes. Comme les premières règles après l’accouchement n’arrivent qu’après l’ovulation la plupart des femmes ne se rendent même pas compte que leur cycle s’est déjà remis en branle. Réfléchissez donc à temps à la question de la contraception pendant l’allaitement.

La caféine est sans danger

Bien sûr qu’une dose de caféine ne serait pas de refus à cette période caractérisée par le manque de sommeil. Mais malheureusement, la caféine passe dans le lait maternel. L’organisme d'un bébé met plus de trois jours à éliminer cette substance. En outre, la caféine peut provoquer des maux de ventre et des ballonnements. Si vous ne voulez quand même pas renoncer entièrement au café, vous devriez le boire juste après la tétée, pour avoir le temps d’éliminer autant de caféine que possible jusqu’à ce que bébé ait de nouveau faim. 

Il faut absolument éviter les aliments flatulents!

Les coliques sont de gros désagréments pour bébé et les parents. Pas étonnant qu’on essaie à tout prix de les éviter. Mais rien ne prouve que les aliments comme les légumineuses, les choux et le poireau soient à l’origine de ces problèmes digestifs. Si bébé a des ballonnements, c'est probablement plutôt parce que son système digestif et nerveux est encore immature. Ne vous mettez pas des limites inutiles dans ce que vous mangez, consommez ce que vous aimez. Si vous avez l’impression que bébé a toujours mal au ventre quand vous avez mangé une chose en particulier, essayez de renoncer à cet aliment pendant une semaine. 

Bébé doit «vider le sein»

Le biberon est vide au bout d'un moment... Mais le sein, non, car les glandes mammaires produisent constamment du lait. Si le sein semble mou et qu’il ne donne plus autant de lait, vous pouvez donner l’autre à bébé. 

Il faut cesser d’allaiter en cas d’inflammation du sein

C’était une pratique courante à l’époque; de nos jours, on encourage les mères à continuer d’allaiter malgré l’inflammation du sein. Mais c'est important de bien vous reposer, demander conseil à la conseillère d’allaitement pour soulager les douleurs et consulter un médecin si le problème ne disparaît pas au bout d’un à deux jours. Si vous devez prendre des médicaments, on fera en sorte que ceux-ci conviennent pendant l’allaitement.

Une femme qui a les mamelons plats ou creux ne peut pas allaiter

Avec un peu de préparation et de patience, les mamelons plats ou creux ne sont pas un obstacle à l’allaitement. Lisez ici nos conseils utiles et demandez à votre sage-femme de vous montrer comment vous pouvez allaiter quand même votre petit.  

Le lait ne suffit pas

Il y a peu, bébé avait faim à un rythme régulier et voilà qu’il réclame tout le temps le sein. Ça ne veut pas dire que vous n’avez pas assez de lait. Probablement que votre bébé fait une poussée de croissance. Si vous donnez le sein plus souvent, ça augmente la production de lait et bientôt, votre bébé se satisfera de nouveau de tétées moins fréquentes. En effet, pour l’allaitement, c’est la demande qui fait l’offre. 

Le lait maternel est trop dilué pour rassasier le bébé

Le lait maternel a l’air plus liquide et moins gras que le lait de vache, certes. Mais ça ne signifie absolument pas qu’il est moins nutritif. Sa composition est faite sur mesure pour les besoins du bébé. Par exemple, le colostrum contient énormément de protéines et de vitamines, ainsi que des anticorps qui protègent le nouveau-né contre les infections et préviennent les maladies gastro-intestinales.

Les bébés ne font leurs nuits que s’ils sont rassasiés

Il y a plein de raisons pour qu’un bébé se réveille la nuit. Ça peut être la faim, ça peut être une couche pleine, ou alors il veut juste s’assurer que tout se passe bien. si le bébé ne fait pas sa nuit, ça ne veut pas dire qu’il n’a pas assez avec le lait maternel et qu’il vaut mieux lui donner un biberon le soir. Il ne fera ses nuits que lorsqu’il aura appris à se rendormir tout seul après s’être réveillé brièvement. 

À partir de 6 mois, le lait maternel ne nourrit plus assez 

À partir du 5e - 6e mois, le système digestif, la fonction rénale et le métabolisme sont assez développés pour que bébé puisse consommer des aliments de complément. À cet âge, la plupart des bébés démontrent un intérêt clair pour la nourriture. Mais le lait maternel n’a pas fini de rendre ses services, car il s'adapte aux besoins du petit. Les anticorps qu’il contient sont particulièrement importants maintenant que l’enfant commence à ramper et met tout ce qu’il trouve dans sa bouche. En outre, l'allaitement n’est pas juste une affaire alimentaire. Même s’il explore déjà son monde à quatre pattes, le bébé continue à apprécier cette proximité et ce sentiment de sécurité.   

Les femmes enceintes ne doivent pas allaiter

Avoir un petit frère ou une petite sœur en roue ne signifie pas forcément qu’il faut sevrer son aîné. Vous pouvez sans autre continuer d’allaiter celui-ci, tant que ce n'est pas trop dur pour votre corps. Mais il se pourrait que votre enfant perde de lui-même tout intérêt à l’allaitement car le goût du lait maternel change pendant la grossesse. S’il y a un risque de fausse couche ou de naissance prématurée, mieux vaut sevrer pour des raisons de sécurité.

Last update : 25-11-19, TV

loading