Baby ist an der Brust eingeschlafen

Des toxines dans le lait maternel ?

Depuis les années 60, on parle souvent de la présence de toxines dans le lait maternel, suite à la découverte de substances chimiques comme le DDT et la dioxine, qui parviennent dans le corps de la mère par le biais de la chaîne alimentaire, mais aussi via la peau et les poumons, s’y déposent dans les cellules graisseuses et, de là, passent dans le lait maternel lors de l’allaitement.

Ce genre de toxine se trouve par ex. dans le foie et les reins, surtout d’animaux relativement âgés, dans la chasse, les fruits et légumes fertilisés et non nettoyés, par ex. direct du jardin, les poissons prédateurs vivant longtemps (par ex. thon et requin) et les produits excessivement fumés et grillés (le processus de brunissement peut produire des substances nocives). Toutefois, depuis le temps, grâce à des règlementations législatives, les concentrations de toxines ont fortement diminué et on ne connaît aucun cas où les toxines du lait maternel auraient entraîné des lésions chez l'enfant.

Au contraire: le lait maternel reste l’alimentation la plus saine pour les bébés, en particulier car il protège contre les infections et les allergies. De nos jours, les pédiatres recommandent de nourrir les enfants exclusivement au lait maternel pendant au moins quatre mois, de préférence six.

Néanmoins, il faudrait éviter autant que possible les influences nocives. La nicotine, les médicaments et d’autres toxines passent à votre bébé via le lait maternel et peuvent empêcher son bon développement. Souvent, les bébés de fumeurs sont pâles et tombent facilement malades. La mort subite du nourrisson est plus fréquente chez les enfants de fumeuses. La fumée passive est tout aussi nocive, surtout s’il y a des prédispositions d’allergie dans la famille. Fondamentalement, la chambre à coucher du bébé ne doit jamais avoir de fumée. En outre, la nicotine peut être mauvaise pour la mère lors de l’allaitement, car elle rétrécit les vaisseaux et peut diminuer la production de lait. Essayez donc de ne pas fumer pendant l’allaitement, ce n’est pas seulement mauvais pour votre santé, mais aussi celle de bébé.

Pendant l’allaitement, vous devriez continuer à manger sainement, comme déjà pendant la grossesse. Les régimes minceurs sont déconseillés, car les cellules graisseuses absorbent des toxines au fil du temps et celles-ci parviendraient en masse dans le lait maternel si vous faites un régime.

Si votre médecin vous prescrit un médicament pendant l'allaitement, ce sera pour une bonne raison. Le cas le plus courant est un antibiotique pour une inflammation des seins (mastite). En tous les cas, il veillera à ce que vous et votre bébé puissiez bien tolérer ce médicament.

Last update : 25-11-19, MR / BH

loading