Stillen im Sitzen

Trop de lait

Si le lait est trop abondant, ça se peut que votre bébé avale de travers, recrache et éventuellement ne veuille plus être mis au sein. Et quand le sein est très gonflé, bébé a plus de peine à saisir le mamelon et il se met à pleurer d’impatience. En principe, quand le sein est gonflé, la meilleure position pour que l'enfant puisse téter c’est quand vous le tenez dans le dos (prise rugby) ou, s’il est déjà un peu plus vieux, assis sur votre cuisse, éventuellement avec une main dans le dos. Cette position «à dada» convient bien aussi quand l'enfant a le nez bouché. Ce qui peut être bien, c'est d’exprimer la première bordée. Vous pouvez utiliser une serviette pour essuyer le lait. Calmez l’enfant et réessayez Si ça arrive à chaque tétée, exprimez toujours un peu de lait avant d’allaiter le petit. Vous pouvez aussi ralentir le flux de lait en pinçant légèrement le sein au-dessus et en-dessous de l’aréole.

Ne vous en faites pas si bébé ne vide pas toujours le sein très rempli, la production de lait varie elle aussi. Les nourrissons ne prennent jamais plus que ce dont ils ont besoin, même si l’offre est très abondante. Dès que le sein n’est plus entièrement vidé, la production de lait diminue automatiquement un peu. Si votre bébé prend du poids (entre 100 et 200 g par semaine), tout va bien. Cette valeur varie, certains peuvent gagner plus et d’autres un peu moins. Il ne faut en aucun cas peser votre bébé avant et après chaque repas! Au contraire: une fois par semaine suffit largement et ça vous évite de stresser. En allaitant, vous avez très peu de chances d’en donner trop à bébé, car la production de lait s’adapte d’elle-même à la quantité que boit le petit bout de chou.

Certaines femmes ont fait de bonnes expériences en exprimant le lait maternel et le congelant dans les périodes de «surproduction». D'autres trouvent au contraire que ça ne fait qu’augmenter encore plus la production de lait. Un doux massage à la main stimule moins tout en aidant quand même à réduire l’engorgement et le risque d’inflammation du sein. Si vous avez trop de lait, vous pouvez boire prudemment un peu de tisane de menthe ou de sauge ou une infusion de gattilier et de racines de phytolaque, qui diminuent un peu la production.

Chez certaines femmes, le sein s’écoule aussi entre les tétées. Ça peut devenir très pénible quand les vêtements sont toujours trempés et que les dépôts de lait ne veulent pas partir à la machine. Des coussinets d’allaitement peuvent dépanner. Vous pouvez aussi appuyer fermement la paume de la main sur la poitrine dès que vous sentez le réflexe d’éjection du lait. Des coupelles recueille-lait peuvent aussi être utiles.

Last update : 26-11-19, BH

loading